Éric Désire, bénévole sur les championnats du monde de cyclisme sur piste

Aujourd’hui nous vous proposons de faire la connaissance d'Éric Desire, bénévole sur les championnats du monde de cyclisme sur piste 2021 de Roubaix.

A travers ce témoignage, vous allez découvrir qui il est, et quelle est son expérience dans le bénévolat.

IB : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

ED : Je m’appelle Éric Desire, 31 ans, originaire de Dunkerque dans le nord de la France (59). Je suis passionné par le sport et les voyages. Je pratique notamment le triathlon et le ski.

IB : Éric, tu as participé aux championnats du monde de cyclisme sur piste à Roubaix, participes-tu à d’autres évènements ?

ED : Ayant orienté la fin de mes études dans ce secteur, j’ai eu la chance de participer à divers évènements de toute taille. Ma plus grosse expérience étant au sein de Roland Garros, où j’ai pu vivre une dizaine d’éditions depuis 2005.

IB : Avec ton expérience dans l’évènementiel sportif, qu’est-ce qui te motive encore à participer à des évènements tels que celui-ci ?

ED : Passionné par le sport en général, la découverte de nouveaux évènements et notamment des sports atypiques que je connais peu est une source de motivation. Enfin, avec le contexte compliqué du moment, que l’on vit depuis bientôt 2 ans, renouer avec l’évènementiel, le contact et prendre part à leur organisation est un réel plaisir.

IB : Peux-tu nous partager l’expérience que tu as vécu sur ces championnats du monde ?

ED : Cet évènement de grande envergure nécessite de gros moyens, et les bénévoles en font largement partie. Je dirais donc que la qualité des missions, l’accueil, le suivi, les dotations ont été des éléments enrichissants. L’ambiance également, fut fédératrice.

IB : Peux-tu nous décrire les différentes missions qui t’ont été attribuées sur cet évènement ?

ED : Les missions sur les championnats du monde de cyclisme sur piste ont été très variées. Soutien logistique, accueil VIP, contrôle COVID, gestion du flux parking et navette ont été les missions principales qui m’ont été confiées sur 4-5 jours de disponibilités.

IB : Lors de ton expérience dans l’évènementiel avais-tu déjà eu recours à un outil de gestion du programme bénévole ?

ED : Non, c’est la première fois que je disposais d’un espace personnel dédié à un événement. Je trouve que la plateforme est intéressante car bien réalisée. Elle permet surtout d’échanger avec le comité d’organisation des informations sur les missions/horaires ou tout point nécessaire, de manière fiable.

Nous souhaitons une bonne continuation à Éric pour ses prochaines missions de bénévolat.

Ces articles peuvent vous intéresser

Plus d'articles